André Hénin

05/12/2014 12:50

Poète, conteur et écrivain wallon, André Hénin était membre des Rèlïs Namurwès et de la société de langue et de littérature wallonne de Liège. Il était citoyen d’honneur de la ville de Gembloux.

André Hénin est né à Han-sur-Lesse  le 14 janvier 1924. Après ses  humanités au séminaire de Floreffe, puis des études de philosophie et de théologie,  il est ordonné prêtre à Namur  le 31/07/1949.

Il poursuit alors des études de romanes à Louvain, puis enseigne le français à Floreffe durant 11 ans.

En 1962, il est nommé aumônier des étudiants à Louvain et vicaire à la paroisse universitaire. En 1969, il devient principal du lycée Virgo Sapiens,  le dernier collège francophone en  Flandre.

En 1972, l’abbé Hénin est nommé doyen à Gembloux, fonction qu’il exercera  19 ans,  jusqu’ à sa retraite, en décembre 1991.

A son arrivée à Gembloux,  il se lie d’amitié avec l’auteur wallon, Lucien Somme. Celui-ci  lui propose de célébrer une messe en wallon à l’occasion des fêtes de wallonie. Ce qu’il fit avec brio. Ecrire en wallon devint vite pour lui un moyen d’expression extraordinaire. Il publia de nombreux recueils  et obtint de nombreux prix et récompenses (prix Calozet, prix Michaux, prix biennal de littérature wallonne,…).

André Hénin s’est éteint à Namur le 6 décembre 1993. Discret et réservé, il savait se montrer jovial et plein d’humour. Homme de tolérance et de sagesse, il était aussi soucieux des plus démunis et des souffrants.

Source : V.A. du 7/12/1993 (s) Jean-François Pacco

 

 

Contact